lundi 21 décembre 2015


Riri et Bouboule (Noël 1925) : une enquête à poursuivre


        Parmi les papiers conservés par la petite nièce de Jean Routier figure une petite BD en six cases, découpée dans une publication sur papier journal (h. : 47 cm). En voici les caractéristiques.

- Cette bande dessinée, intitulée "Riri et Bouboule", raconte la nuit et le matin de Noël d'un petit garçon, Riri, et de son chien, Bouboule.
- La légende est bilingue (français et alsacien).
- Cet extrait est une partie de 7e page d'un "Numéro de Noël 1925" ; le fait que ce soit la page des enfants indique que la publication s'adressait à toute la famille.
- Le verso qui porte la mention "Jouets ... Louvre" est publicitaire.
- En bas de page figure mention de l'imprimeur : "Impr. Française Ch. Schuler et L. Minck, Strasbourg".






         J'ai mené une première enquête près de la Médiathèque André Malraux de Strasbourg dont la conservatrice chargée du secteur patrimonial - que je remercie très vivement - a pris grand intérêt à cette histoire. Elle m'a appris :

- que le document n'est pas issu de « La Dépêche de Strasbourg » de Noël 1925, grand journal édité par l'Imprimerie Minck [1] ;

- que l'alsacien (strasbourgeois) est globalement irréprochable, et que la question se pose même de savoir si ce n'est pas le texte original, traduit ensuite en français (expertise de Marc Hug, linguiste auquel elle a soumis le texte).

          Qu'en conclure ? J'ai l'impression qu'il ne s'agit pas d'un quotidien, en raison de la mention "Numéro de Noël". Je n'ai pas connaissance d'un lien quelconque de Jean Routier avec l'Alsace et je doute qu'il ait écrit en Alsacien. En revanche, il travaillait pour la presse et aussi pour la publicité. Il a ainsi dessiné une publicité pour les jouets des Nouvelles Galeries en décembre 1925 (publiée dans 15 quotidiens nationaux du 3 décembre 1925) auquel j'ai consacré le billet du 30 décembre 2014. Il existait à Strasbourg, vers 1900, un magasin du Louvre, rue de la Haute-Montée, auquel succèdent en 1925 les Grandes Galeries. S'agirait-il d'un journal publicitaire ou d'un catalogue de ce grand magasin ? La mention portée à l'encre violette sur ce défet, sans doute de la main de la mère de Jean Routier : "Maman. Les enfants et Papa aussi" serait-elle le titre de la publication ?

        En l'absence d'un document complet, on ne peut expliquer la mention "suite IX » placée dans la partie supérieure du cadre de la BD : s'agit-il du 9e encart lié à Noël dans cette publication, ou bien du 9e épisode des aventures de Riri ? Et dans ce cas, les huit précédents sont-ils de Routier ?
Deux dernières remarques : Bouboule est un bouledogue, comme le jouet de la publicité du 3 décembre. C'est encore le nom qu'emploiera Jean Routier, vingt ans plus tard, pour un autre bouledogue dans un conte pour enfants qui fera l'objet d'un prochain billet.

         L'enquête est donc à poursuivre...




Revers du défet (doc. de SZR)


 Notes

[1] Sur Lucien Minck (1881-1972), voir :LORENTZ (Claude).- La presse alsacienne du XXe siècle. Répertoire des journaux parus depuis 1918. Strasbourg : Bibliothèque nationale et universitaire, 1997, p. 473. Je dois cette référence à l'obligeance de Mme Agathe Bischoff-Moralès.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire